Expertise

Droit pénal
général

Le cabinet intervient dans tous les domaines du droit pénal général et répond aux besoins de ses clients à toutes les étapes de la procédure (enquête, instruction, jugement, exécution des peines).

Fort de plus de 20 années d’expérience, il est à même d’intervenir devant toutes juridictions, en défense ou dans l’intérêt de parties civiles.

Le cabinet travaille avec réactivité, ténacité et rigueur pour mettre en place la stratégie de défense la plus solide.

Le cabinet a également développé une compétence spécifique relative aux dossiers criminels « médiatiques » ou de criminalité organisée. 

 

Droit pénal
des affaires

Le cabinet représente et conseille les entreprises et leurs dirigeants dans tous les domaines du droit pénal des affaires.

Dans ce cadre, il a été amené à défendre de nombreux dirigeants et actionnaires, dans des affaires pénales financières, politico-financières, de droit pénal environnemental, ou plus récemment de droit de l’homme des affaires et compliance.

Le cabinet conseille notamment diverses sociétés parmi lesquelles des grands groupes du monde de l’assurance ou de la banque.

Depuis 2020, Maître William Julié co-préside la commission pénale de l’association des Avocats Conseils d’Entreprise, entité réunissant le barreau d’affaires.

Droit pénal international

Le cabinet intervient dans le cadre de procédures d’extradition (mandats d’arrêt internationaux et européens), d’exécution des peines à l’étranger, de recouvrement d’actifs et plus généralement en matière de coopération judiciaire transfrontalière.

Il saisit régulièrement INTERPOL où il a obtenu le retrait de nombreuses notices rouges ou jaunes visant notamment des hautes personnalités d’Europe centrale, du Moyen Orient, d’Amérique du Sud ou d’Asie.

Le cabinet assiste également des organisations non-gouvernementales dans la poursuite des crimes de guerre, contre l’humanité et génocide.

Il a développé une compétence spécifique dans les dossiers impliquant des États, que ce soit en matière de conseil ou de contentieux (mise en cause de leur responsabilité internationale).

Droits
de l’homme

Le cabinet intervient dans toutes les matières liées aux droits de l’homme, pour des particuliers ainsi que des organisations (gouvernementales et non-gouvernementales).

Il conseille et représente ses clients devant toute instances internationales, notamment devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme et les comités et groupes de travail des Nations-Unies.

Le cabinet est à même d’apporter une expertise en vue de la protection des droits humains et d’engager toute action au soutien d’autres procédures (arbitrales, civiles ou pénales).

Il dispose d’une compétence en matière de droit de l’homme des affaires, spécialité du droit pénal des affaires mettant en jeu la protection des droits de l’homme et la vie économique.

Droit des affaires
et contentieux commercial

Le cabinet conseille les personnes morales et leurs représentants dans le cadre de leurs activités économiques.

Il assiste notamment ses clients pour la négociation et la rédaction de tout type de contrats et protocoles d’accord (soumis au droit français ou à un droit étranger) ainsi que devant les juridictions commerciales.

Le cabinet est également à même de traiter les contentieux entre associés, et plus généralement de coordonner toute action en droit des sociétés avec d’éventuelles procédures connexes, notamment pénales.

Le cabinet intervient aussi en matière immobilière et baux commerciaux.

Droit
civil

Le cabinet accompagne les personnes physiques dans l’ensemble de leurs problématiques personnelles ou professionnelles.

Il intervient en droit de la famille, et plus particulièrement dans les procédures de divorce y compris internationaux, de garde d’enfants, mais également en droit de la nationalité et droit des étrangers.

Le cabinet intervient également en droit du travail, dans la défense des salariés et des employeurs. Il assiste ses clients tant dans la recherche de solutions amiables qu’en matière contentieuse.

Il intervient aussi en droit de la presse et indemnisation du préjudice corporel.