Ukraine : un premier soldat russe jugé pour crime de guerre

Maître Amélie BEAUCHEMIN souligne l’importance de l’ouverture du premier procès pour crime de guerre ouvert en Ukraine, qui démontre que le pays est capable de tenir des procès. Il est important que ces procédures ne prennent ni la forme d’une justice expéditive, ni celle d’une justice d’exception, mais se déroulent bien conformément à l’État de droit.

https://www.tf1.fr/tf1/jt-20h/videos/ukraine-un-premier-soldat-russe-juge-pour-crime-de-guerre-02100746.html